Playoffs NBA

Sixers – Heat : les pronostics de la rédaction pour ce 1er tour des Playoffs

Heat Sixers
Source : @Heat

Il faut bien qu’on se mouille un peu, mine de rien, quand on a TrashTalk cousu dans le col. Pour ce 1er tour des Playoffs entre Sixers et Heat, la rédaction envoie donc ses pronostics officiels, avec pour mission d’en avoir au moins un de bon !

Et d’ailleurs, comme d’habitude, vous connaissez le principe : le but est de partager tous ensemble nos avis, pas uniquement les catapulter pour ne rien avoir en retour. On attend donc vos propres pronostics, avec votre petit texte et ce qui vous rend sûr et certain de votre choix. Sans plus attendre, voici les génies du jour.

___

David : 4-2 Sixers

On mise sur un retour assez rapide de Joel Embiid pour valider le tout, sinon Philly pourrait laisser filer une rencontre de plus et se mettre en difficulté. De là à perdre ? Pas impossible, car il ne faut pas oublier que le noyau dur est jeune et qu’en face le roster n’est pas dégueu et le coach habitué aux Playoffs. On va donc voir ce que les Ben Simmons, Dario Saric et JoJo ont dans le ventre. Intéressant aussi d’analyser les choix de Brett Brown si ça se tend un peu.

Ben : 4-2 Sixers

Les hommes de Brett Brown ne se rappellent même pas le goût de la défaite et vont commencer ces Playoffs tambours battants. Le retour de Joel Embiid en cours de série va peut-être un peu désorganiser l’équipe pendant un match ou deux mais il y a plus de talent à Philadelphie et Ben Simmons veut sa série contre le King en finale de Conférence. Oups… on n’en est pas encore là.

Alexandre : 4-2 Heat

Les Sixers sont favoris, ils sont sur une dynamique impressionnante de 16 victoires d’affilée pour terminer la saison régulière. Mais même s’il est moins équipé en talent individuel, ce Heat a tout ce qu’il faut pour réaliser l’upset : un grand coach, de quoi défendre sur tous les postes et sur tout type de joueurs pendant 48 minutes à chaque match, du mental, du banc, de l’expérience et du vice. Ce n’est pas la tendance mais voir le Heat calmer la hype de Philly ne serait pas une si grosse surprise.

Giovanni : 4-2 Sixers

Ce ne sont même pas les 16 wins de suite qui me font kiffer ces Sixers, puisque la série a été acquise en grande partie contre des équipes de niveau G-League slovaque. La seule raison de s’inquiéter est pour moi que le melon à Philly est aussi gros que le talent. Alors attention à bien faire la part des choses, et dans ce cas ce n’est sûrement pas Hassan Whiteside et encore moins ses collègues snipers qui empêcheront le Process de gravir encore quelques marches. Elle est belle cette jeunesse, et moi j’y crois dès cette année.

Aymeric : 4-2 Sixers

Attention au début de série : à part les vétérans que sont Redick, Belinelli et Ilyasova, les autres ne connaissent que peu ou pas l’intensité des Playoffs. Cela risque de faire bizarre au début. Ça perd le match 2 à domicile, sur un shoot au buzzer de D-Wade (vous l’aurez vu ici en premier). Miami prend le match 3, histoire de mettre la pression sur les jeunes Sixers. Retour d’Embiid au match 4, qui gagne son duel avec Whiteside. 2 partout, fatigue du côté du Heat, les jeunes de Philly ont encore du jus, parce que c’est le premier tour, ça s’arrache, et ça gagne trois matchs d’affilée pour boucler la série, en donnant tout. Il faudra observer le traitement infligé à Ben Simmons, et les tours de magie de Coach Spo pour essayer de survivre.

Léo : 4-3 Sixers

Les Sixers débarquent dans ces PO en mode rouleau compresseur. Ils sont nombreux à découvrir les joies d’une série en sept et se coltiner le Heat de Spoelstra n’est vraiment pas un cadeau. À la fougue de Philly, l’entraîneur du Heat répondra par la sorcellerie et ses joueurs vont mener leurs adversaires à mal. De la tension, de la défense, du bon coaching, ça sent la série qui traîne. Il s’est toujours passé quelque chose lorsque les deux équipes se sont rencontrées mais c’est Philly qui aura le dernier mot grâce au retour d’Embiid et à un Well Fargo Center brûlant.

Emile : 4-3 Sixers

Compliqué à justifier mon choix, tant les points forts et les points faibles des deux équipes s’annulent. Mais l’excellente dynamique des Sixers, restant sur 16 victoires, jointe à la niaque du Process peut faire mal. En plus du tandem Simmons-Embiid qui sera réuni dès le Game 2 a priori, Gégé Redick et compagnie peuvent claquer 25 points sortis de nulle part. Certes, le Heat a aussi des joueurs capables de prendre feu, mais ils sont moins réguliers. Ce pronostiquer prendra tout son sens quand Redick assassinera le Heat au Game 7 de dix mètres.

Bastien : 4-3 Sixers

Si Philly a autant voulu assurer son avantage du terrain au 1er tour des Playoffs, ce n’est pas pour rien. Et cela va servir dès les premiers jours, puisque le Heat va pousser la série le plus loin possible grâce aux ajustements de Spoelstra et le hustle d’un groupe à ne pas sous-estimer. Une série intense, du jeu physique, du trashtalking à tous les niveaux et des stars plus ou moins jeunes à surveiller, attention au potentiel classic. Mais au finish, s’il y a 3-3 et qu’on se rend au Wells Fargo Center, impossible de miser contre les Sixers. Public, rythme de jeu, Ben Simmons, Process. Le rêve continue.

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Patrick

    14 avril 2018 à 16 h 33 min at 16 h 33 min

    4-2 HEAT

    Je vois bien la dynamique des Sixers en prendre un coup. Le HEAT prend le match 2 à Philly et à partir de là, tout devient ouvert. Beaucoup de monde aimerait que les Sixers continuent l’aventure (moi y compris lol) mais l’application et la concentration de Miami va les ramener à la réalité. Spoelstra va réussir à museler tout çà !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top