Playoffs NBA

Celtics – Cavaliers, les pronostics de la rédaction : LeBron fait flipper tout le monde, ça se ressent dans nos pronos

lebron james

Bouh.

Source image : NBA League Pass

C’est parti pour la grande messe des pronostics en tous genres, et TrashTalk ne déroge pas à la règle. On s’est posé, on a pesé le pour, le contre et on s’est lancé. Celtics ? Cavs ? Cavs ? Celtics ? On vous laisse découvrir ce que l’on pense de tout ça et on vous invite à nous livrer vos propres ressentis sur cette Finale de l’Est. Dans la joie et la bonne humeur cela va sans dire, on n’est quand même pas là pour se hurler dessus.

David : CAVS 4-2

Brad Stevens et ses Celtics ont trouvé la parade jusqu’à présent pour faire fi des blessures au sein du roster. Les ajustements tactiques du coach et l’écoute des jeunes qui font preuve d’une maturité exceptionnelle les ont mené jusqu’à cette finale de Conférence. Mais là on arrive dans la cour des grands, et le daron à l’Est joue aux Cavaliers. Bien sûr qu’un collectif peut faire des miracles, mais cela reste une exception dans l’histoire de la NBA. A ce stade de la compétition, il faut de la star, de la domination. Et malheureusement pour Boston, il parait que LeBron James est encore au sommet de son art, repoussant même ses propres limites. Pas encore cette année qu’il partira en vacances en avance.

Giovanni : CAVS 4-3

Je serai le plus original aujourd’hui en offrant trois victoires aux Celtics. C’est comme ça, je suis un peu fleur bleue et je continue de croire que la magie opérée par Brad Stevens et l’envie incommensurablement plus grande des C’s de jouer un beau basket peut poser des problèmes aux Cleveland LeBroners. Terry Rozier, Jayson Tatum, Jaylen Brown, Marcus Smart… Tous ces jeunes morts de faim et pétris de talents sont cette saison entourés de quelques vétérans capables de les faire progresser et de les faire rester dans les matchs, Al Horford en tête. Alors oui LeBron est sur une autre planète, oui Kevin Love monte tranquillement en puissance, oui Gérard est l’officieux MVP de la saison en cours… mais je préfère croire que 1+4 peut être mis à mal par 1×5. Si vous avez compris la formule, vous aurez compris ma position.

Ben : CAVS 4-2

Pas de nouvelle frayeur pour le King dans un Game 7 à l’extérieur où il risquerait de stopper sa série de sept Finales NBA consécutives. Les Cavaliers se sont rassurés contre les Raptors et ils ont même eu le temps de prendre un peu de repos avant de retourner à la guerre. Boston a été incroyable de combativité depuis le début des Playoffs et plus globalement depuis le mois d’octobre mais il faudrait tout le monde sur le pont pour espérer faire chuter un LeBron James qui n’a jamais semblé aussi fort. Rendez-vous dans un an, avec Kyrie et Gordon au taquet.

Bastien : CAVS 4-2

Foutus Playoffs 2018. Sérieusement, on va encore devoir se retrouver devant la pire des doublettes. Laquelle ? Parier « contre » LeBron, ou parier « contre » Brad Stevens. Chaque fois qu’on leur fout un obstacle, les deux hommes semblent trouver la parade. Mais le dernier carré des Playoffs reste réservé aux superstars et aux joueurs d’expérience, ce que Cleveland possède, bien plus que Boston. Les jeunes cadres des Celtics vont vouloir tout donner pour bousculer le King, et ce sera une chouette série à suivre. Mais on parle quand même de LeBron James. Un mec au sommet de son art, à quatre matchs de nouvelles Finales NBA, qui ne peut tout simplement pas mater un mois de juin à la téloche. Allez, 4-2 et on n’en parle plus… à moins que Stevens nous fasse son plus grand tour de magie.

Alexandre : CAVS 4-2

C’est le score qui semble le plus logique. Les Cavs disposent du meilleur joueur de la série (et de la ligue) et de gars comme Kevin Love (grosse série contre les Raptors) ou George Hill, Tristan Thompson, Gérard Smith ou Jeff Green pour ne citer qu’eux qui ont beaucoup d’expérience. Brad Stevens va clairement encore une fois trouver quelques parades mais face au King et à ses ouailles ce ne sera pas suffisant. 4-2 voire 4-1.

Hugo C. : CAVS 4-1

Après avoir enclenché le mode Playoffs face à Indiana puis à Lebronto, King James risque de passer en mode finale de conf. Difficile d’imaginer LeBron James laisser les gamins de Boston le priver d’une… huitième finale NBA d’affilée. Avec un Kevin Love retrouvé, un Gerard plutôt stable (ces trois mots mis bout à bout, ça fait bizarre), les Cavaliers ne connaissent que trop bien le chemin pour se sortir de l’Est. Si les Celtics ont quelques joueurs pour tenter de s’opposer au King, à l’image de Jaylen Brown, Jayson Tatum ou peut-être Semi Ojeleye, tout ça est trop inexpérimenté pour espérer battre The Chosen One à quatre reprises. Pas de soucis, les Celtes vont laisser le trône de l’est à Cleveland pour cette année et Irving accompagné de Hayward s’occupera du coup d’état la saison prochaine.

Hugo L. : CAVS : 4-1

J’ai un mal fou à imaginer le parcours incroyable des Celtics s’arrêter là, mais c’est ce que je crois. Certes, Brad Stevens use des pirouettes et des tours de magies, mais contre LeBron, avec un Kevin Love qui revient à son niveau et une équipe qui semble s’être rendue compte que les Playoffs ont débutés, ça va être très dur. Les verts sont trop jeunes, trop inexpérimentés à ce stade de la compétition. Même si Jayson Tatum joue comme s’il avait 32 piges et deux titres, je ne le vois pas surclasser le King qui ne connait que trop bien la recette d’une série de finale de conférence gagnée. Boston a cependant le temps de construire sa legacy autour des jeunes qui se sont révélés cette année, et d’enfin nous dépayser d’une finale Cavs – Anyone Else.

Mathieu : CAVS : 4-2

La saison de Boston est tout simplement dantesque. Les jeunes sont énormes, Al Horford est un monstre et le coach est un pu… pur magicien ! Mais en face il y a LeBron James et il est difficile de parier contre lui avant les finales NBA depuis maintenant huit saisons. Les Cavaliers semblent monter en régime tout au long de cette postseason, Bron-Bron est moins seul et ça a permis de rouler sur le Canada. Les Celtics sont eux magnifiques à voir évoluer mais ils vont manquer de solutions pour défendre sur le King. Les ajustements de Stevens et le cœur des Celtes iront chercher des wins mais la bande du Chosen One s’en sortira en 6. Rendez-vous cependant l’année prochaine avec le roster au complet car là le trône pourrait être plus que menacé.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Tarsipark

    13 mai 2018 à 12 h 58 min at 12 h 58 min

    Alex ne fait plus partie de la rédaction ou il est traumatisé par son prono pro-Raptors d’il y a quelques jours ?

  2. Austin

    15 mai 2018 à 12 h 17 min at 12 h 17 min

    Vos propres Ressentis FInale de l’Est!??‍♂️
    Victoire Boston 4-3

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top