Draft NBA

Profil Draft 2018 : Gary Trent Jr, le nouveau 3 and D au top vendu par le laboratoire Duke ?

Gary Trent Jr
Source image : YouTube

Il a probablement le plus beau shoot de cette Draft, il vient d’une bonne petite école et il a tout ce qu’il faut dans le crâne pour s’installer durablement en NBA : Gary Trent Jr arrive chez les grands, mais à quel joueur doit-on s’attendre ?

Profil

# Âge : 19 ans. Au top.

# Position : arrière. Les mensurations parfaites.

# Équipe : Duke. La formation quatre étoiles pour ce genre de joueur.

# Taille : 196 centimètres. Arron.

# Poids : 94 kilos. Afflalo.

# Envergure : 2m08. Allez, ça peut le faire.

# Statistiques 2017 : 14,5 points, 4,2 rebonds, 1,4 passe, 1,2 interception à 42% au tir, le tout en 34 minutes.

# Comparaison : Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur d’Arron Afflalo.

# Prévision TrashTalk : entre 15 et 20.

Qualités principales

  • Un profil déjà dessiné pour la NBA
  • Joueur technique et intelligent
  • Peut devenir un vrai scoreur au niveau supérieur
  • N’a pas peur de prendre les grandes décisions

Non, il n’y avait pas que Marvin Bagley et Grayson Allen chez les Blue Devils cette saison. Wendell Carter avait aussi son spot, et donc Gary Trent Jr, troisième meilleur scoreur et accessoirement fiston de… Gary Trent, qui a joué 10 ans en NBA. Quand on regarde GTJ jouer, une chose transpire directement : le calme et la technique du garçon. Jamais too high, jamais too low, Gary est un arrière qui réalise peu d’erreurs et aide volontiers son équipe dans les rudes tâches. Ce qui « limite » en quelque sorte son profil de potentielle star, mais qui explose son niveau de compatibilité avec n’importe quelle équipe. Dès son premier orteil posé en NBA, Trent Jr aura pour mission de se faire respecter dans la catégorie des purs 3 and D qui assurent à leur poste. Quand on voit ce que les arrières demandent en ce moment des deux côtés du terrain (Beal, Klay, Oladipo, Harris), on peut comprendre l’excitation de certains scouts autour du freshman de Duke. Ah oui, au fait, on prévenir prévenir tout de suite ceux qui n’ont jamais vu le garçon jouer. Au moment où il jouera sa première minute chez les grands, Gary Trent Jr proposera un des plus beaux gestes de shoot de tout le circuit. C’est tout simplement magnifique, et ça fait souvent ficelle (40% derrière l’arc cette année).

Défauts majeurs

  • Une future… star ?
  • Tricky mais pas solide sur pénétration
  • Manque clairement d’explosivité
  • Conduite de balle à bosser 

Quand on a pas encore un handle fou, qu’on a du boulot à abattre pour mieux défendre et qu’on a des qualités athlétiques plutôt moyennes pour son poste, difficile de voir une superstar en devenir. On en a vu se démerder et exceller suffisamment techniquement comme mentalement pour finalement y arriver, mais dans quel groupe se situe Trent Jr ? Est-ce qu’il va finir comme Courtney Lee, c’est-à-dire arrière utile mais jamais grandiose, ou plutôt comme Gary Harris, c’est-à-dire capable de gratter la vingtaine de moyenne à son poste ? Ce qui est sûr, c’est que le rookie va devoir bosser sur sa mobilité et sa conduite de balle s’il veut quitter la case dans laquelle il est enfermé. Sans pouvoir véritablement se débarrasser de son défenseur, balle en main, Gary est limité dans ses options offensives et c’est ce qui fait de lui un très probable 3 and D « uniquement ». Il peut aussi rester dans cette voie et y exceller, ce qui serait un très bon choix de carrière quand on voit ceux comme Danny Green qui perdurent dans cette Ligue, mais attention à faire le bon choix.

Conclusion

Il sera très difficile de ne pas apprécier ce que Gary Trent Jr apporte à n’importe quelle équipe NBA. Solide, technique, fabuleux sniper, calme et au service du groupe, l’arrière a tout ce qu’il faut pour se faire respecter à son poste chez les darons. Maintenant, peut-il devenir une future star ? S’il le désire vraiment, attention.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top