Draft NBA

Fauché avant même son envol : Isaiah Austin ne pourra réaliser son rêve de jouer en NBA…

A trois jours de la Draft 2014, l’excitation grimpe pour les jeunes prospects, avides de savoir dans quelle franchise ils vont débarquer. Cependant, pour l’intérieur de l’Université de Baylor, en l’occurrence Isaiah Austin, cette excitation s’est dernièrement transformée en immense chagrin, ce-dernier tragiquement atteint d’une maladie rare qui menace sa santé de manière très sérieuse. A peine initiée, sa fin de carrière est d’ores et déjà prononcée…

Préalablement annoncé comme un potentiel second tour de Draft, Austin, 20 ans, n’avait révélé à son entourage sa cécité de l’œil droit qu’en janvier dernier, un secret qu’il gardait depuis le collège, à la suite d’une blessure. Contraint d’évoluer avec des lunettes de protection, frêle et longiligne (2m16 pour 102 kg), Austin était notamment loué pour ses qualités défensives, ses bras interminables lui permettant de comptabiliser plus de 2,4 contres par rencontre, agrémentés par 12,1 points, 6,9 rebonds en 73 matchs disputés sur deux saisons avec les Bears de Baylor. Malheureusement, alors qu’il était sur le point de passer professionnel et de réaliser son rêve en NBA, l’infâme destin en eut décidé autrement : le natif de Fresno en Californie a été décelé souffrant d’un mal qui touche près d’une personne sur 5000 autour du globe, à savoir le syndrome de Marfan. Une maladie génétique rare pouvant mener à un élargissement de l’aorte et donc conduire la victime à la mort. Un mal incurable qui a tétanisé ses proches de Baylor.

« C’est une nouvelle dévastatrice mais Isaiah possède le meilleur soutien que n’importe quel individu puisse demander et il sait que toute la ‘Baylor Nation’ est derrière lui. Sa santé est la chose la plus importante et, bien qu’il sera extrêmement triste de ne pas le voir jouer en NBA, notre souhait est qu’il retournera à Baylor pour décrocher son diplôme et intégrer notre coaching staff », témoigne meurtri l’entraîneur de l’Université de Baylor, Scott Drew.

Une terrible annonce pour ce jeune garçon plein de vie et démonstratif sur le terrain… Voilà l’énième rêve brisé d’un joueur, fusillé aux portes de la Grande Ligue par un syndrome violent qu’il faudra dorénavant suivre de très près et tenter d’anéantir par tous les moyens connus à ce jour par la médecine. Afin de rendre hommage à Isaiah Austin, voici un condensé de ses aptitudes ballon en mains. Du courage !

Source texte : RealGM / Source image : Tim Heitman | USA TODAY Sports Images

7 Commentaires

7 Comments

  1. Jérôme

    23 juin 2014 à 17 h 10 min at 17 h 10 min

    "un mal qui touche près 5000 personnes autour du globe"
    En réalité, le Marfan touche 1 personnes sur 5000 et donc 12000 rien qu'en France

    • Léo_TrashTalk

      23 juin 2014 à 17 h 30 min at 17 h 30 min

      Salut Jérôme !

      En effet, ce fut mal exprimé. C'est rectifié ! Merci pour cette précision.

  2. Jérôme

    23 juin 2014 à 17 h 51 min at 17 h 51 min

    de rien 🙂

  3. Roussel

    24 juin 2014 à 12 h 54 min at 12 h 54 min

    C'est opérable. J'en suis atteint. Et il y a un traitement de médicaments pour éviter d'avoir une trop grande tension et donc de déchirer l'aorte.

    • TrashTalk

      24 juin 2014 à 15 h 23 min at 15 h 23 min

      Tu joues un peu au basket ? Cela serait chouette d'avoir ton avis là-dessus 🙂
      Et bravo pour ton abnégation, ça doit pas être facile !

  4. Roussel

    6 juillet 2014 à 2 h 02 min at 2 h 02 min

    Oui, j'ai fat minime France, cadets France, puis en dernière année cadets je suis parti faire le banc N3 et jouer en cadet , puis après j'ai fait N3 excellent ce région, puis cette année je suis revenu dans mon club pour aider à remonter.

  5. Sandra

    13 janvier 2019 à 20 h 32 min at 20 h 32 min

    Mon fils Axel 12 ans est marfan et jour de basket amateur. Son rêve rencontrer des joueurs pro atteint du même mal.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top