Divers

La mixtape de Corey Sanders est en ligne : mélange parfait entre Nick Young et Steve Francis ?

On en voit passer des dizaines et des dizaines chaque année, mais seules certaines perles retiennent notre attention. Mesdames et messieurs, le futur du trashtalking se situe peut-être du côté de la Floride…!

Alors qu’il termine actuellement son massacre au niveau du circuit lycéen, Corey Sanders possède une hype de plus en plus importante grâce à sa force principale : une confiance exceptionnelle en ses capacités. Au bord de l’insupportable sur le terrain, grande bouche toute ouverte en dehors, le produit formé en Floride est tout simplement amoureux de la caméra et il le fait savoir. Capable de balancer la balle sur un adversaire ou stopper une action juste pour checker les témoins qui filment ses exploits, Sanders divise comme il rassemble. Ses qualités athlétiques et techniques sont déjà folles, lui qui peut passer trois joueurs balle en main et terminer son festival avec un bon gros poster sur un pivot. Malheureusement, ce type de phénomène possède souvent les défauts qui vont avec la formule développée : je garde la balle pendant des heures, et je passe pour un mariole si on perd après toutes mes pitreries. Mais en ce qui concernent le trashtalking, nul ne doute que le garçon sera rapidement classé dans notre Top 10 s’il intègre la table des grands. Inscrit pour rejoindre l’Université de Rutgers dans le New Jersey, où un certain Eddie Jordan forme les plus jeunes, Corey apprendra probablement à se calmer avant de tenter une épopée fantastique à la Draft 2016.

Typiquement le profil du pyromane qu’on retrouve en Chine au bout de trois ans, ou en une des magazines en 2020. Faites votre choix, mais regardez surtout la mixtape ci-dessous : niveau blabla, on est au dernier étage.

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top