Draft NBA

Coucou Minnesota : Karl-Anthony Towns est déjà capable d’enchaîner les trois-points, easy !

Quand le gamin annonce qu’il ne fera aucun workout pour prouver aux franchises quoi que ce soit avant la Draft, ce n’est pas un signe d’arrogance : c’est juste qu’il est trop talentueux, de toute évidence.

Chad Ford d’ESPN est assez difficile à convaincre. Confortablement installé sur son trône, l’analyste américain regarde les rookies défiler saisons après saisons et donne son avis, telle une bénédiction pour certains ou une guillotine pour d’autres. Du coup, en voyant Towns tirer de huit mètres comme s’il s’agissait de lancers-francs, Ford a quelque peu perdu les pédales et avoué être impressionné. Et il y a de quoi ! Autant on savait que défensivement le kid de Kentucky était déjà prêt à contribuer, autant on demandait à voir si sa palette offensive pouvait matcher celle de Jahlil Okafor, annoncé comme étant le joueur au plus grand répertoire de la prochaine Draft. On va peut-être pouvoir mettre la balle au rond central et annoncer égalité, car Towns a montré un beau fouetté derrière la ligne du parking. Il est évident qu’il ne sera pas attendu à une telle distance chez les pros, mais cela montre aussi bien la technique du bonhomme que son potentiel, lui qui -comme Anthony Davis- espère redessiner complètement le rôle de l’intérieur de nos jours. Probablement attendu dans un jeu à mi-distance des plus importants pour les Wolves, KAT a en tout cas profité de ces quelques secondes filmées pour envoyer deux messages : coucou Minnesota, et attention au reste de la Ligue.

Source : Twitter

Source image : BleacherReport

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top