Mix

La vidéo injuste du jour : Karl-Anthony Towns, 9 minutes sur sa saison rookie, potentiel illimité

Karl-Anthony Towns

Il n’a que 20 ans mais donne déjà la leçon à un paquet d’intérieurs dans la Ligue : en 6 mois, KAT a montré qu’il pouvait dominer la NBA d’ici peu de temps.

On a vu les exploits aériens de nombreux vaisseaux ces derniers temps, mais aujourd’hui c’est sur une navette spatiale que nos regards se poseront, puisqu’il s’agit du rookie des Wolves, Karl-Anthony Towns : une machine exceptionnelle.

Inutile d’en faire des tonnes sur la première saison professionnelle du pivot, on n’a juste pas vu un niveau pareil depuis Tim Duncan chez les intérieurs aux dents de lait. Voilà le niveau d’attentes qu’il y a autour de Towns, lui qui a prouvé en 6 petits mois qu’il pourrait bientôt dominer la NBA avec un jeu des plus complets. C’est justement dans la vidéo ci-dessous, qui reprend ses plus beaux faits et gestes sur les parquets, qu’on peut voir l’étendue impressionnante de son bagage offensif, alors qu’il ne peut toujours pas commander de bière chez l’Oncle Sam. Fade away, tir sur une jambe, floater, eurostep, feintes, hook main droite, hook main gauche, finger-roll, tirs à trois points, coast-to-cast, avec la planche, mi-distance, jeu de passes, spin, drop-step, on pourrait continuer pendant des heures et on n’arriverait pas à terminer la liste tant celle-ci est longue. On va donc simplement terminer en affirmant ceci : avec Thibodeau désormais sur lui et Garnett pour lui souffler dans les oreilles, KAT est peut-être le projet le plus excitant et effrayant à venir en NBA pour les prochaines années. Et le pire, c’est qu’on n’a aucun souci à l’écrire.

Source image : Tumblr

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top