Mix

Les highlights de Kemba Walker cette saison : ça envoie du lourd en attendant un potentiel trade

Kemba a fait danser pas mal de monde cette année.

Source Image : NBA League Pass

Belle saison sur le plan statistique, des records de franchise battus, une sélection au All-Star Game, des highlights dans tous les coins… Kemba Walker n’a pas chômé. Même s’il n’a pas réussi à se qualifier en Playoffs avec Charlotte, il reste l’un des meilleurs meneurs scoreurs de la Ligue et il a envoyé quelques belles actions cette année.

22 points de moyenne à 43% au shoot, 5,6 assists et 3 rebonds, de bonnes stats, de la part d’un meneur confirmé au sein de la NBA. Ces chiffres sont ceux de la saison régulière de Kemba Walker, qui a bataillé durant 80 matchs pour faire que Charlotte retrouve des Playoffs que la ville n’a plus vu depuis deux ans. L’ajout de Dwight Howard, le recrutement de Malik Monk à la Draft, Nicolas Batum conservé… les hommes de Steve Clifford comptaient sur cette saison pour revenir sur la scène de la postseason. Encore raté, malheureusement. Se classant dixième de la Conférence Est avec un bilan négatif de 36 victoires pour 46 défaites, la franchise de Michael Jordan était bien trop juste, ayant dû faire face à la blessure de Batman au cours de la saison notamment. Mais l’année ne fut pas si moche que ça pour tout le monde. Le franchise player de Charlotte, Kemba Walker, a encore réalisé un exercice 2017-18 abouti sur le plan personnel. Sélectionné au All-Star Game pour la deuxième année consécutive, il dépassera Dell Curry (papa de Steph) au nombre de points marqués pour la franchise de North Carolina. Un bel accomplissement, au sein d’une équipe compilant 30 ans d’histoire, et ayant vu passer des légendes du jeu tels qu’Alonzo Mourning, Larry Johnson ou Glen Rice.

Mais Kemba n’a pas vraiment eu le temps de profiter de ces lauriers, tant la saison de son équipe fut galère, malgré sa bonne entente avec D12. En effet, His Airness en a un peu marre que sa team ne soit pas considérée comme sérieuse dans la course au Larry O’Brien Trophy, et aimerait bien que ça change. Ainsi, Jojo a engagé Mitch Kupchak au poste de general manager, qui a licencié dans la foulée son coach Steve Clifford, pour le remplacer récemment par James Borrego. Autant dire que le climat n’est pas des plus idéals pour l’ancienne star de UConn, qui voit son cercle de confiance réduit après le départ de son mentor. Souvent décrié pour ne pas être un grand leader, KW se verra peut-être contraint de faire lui aussi ses bagages, quand Kupchak décidera de passer un coup de balai dans le grenier des Hornets cet été. Détenteur d’un contrat très « accessible » de 24 millions sur deux ans, sûrement que le Texas Ranger intéressera pas mal de franchises en manque de points et de dynamite à la mène, ce qui pourrait amener Charlotte à se lancer dans un trade. Attention tout de même à ne pas sous-estimer Walker dans l’affaire, car il très sérieux et Mike ne le bazardera pas contre des clémentines.

Saison mitigée pour le jeune point guard des Bourdons : entre records de franchise, sélection au All-Star Game et rumeurs de transferts, on espère qu’il pourra trouver un point de chute et une situation à la hauteur de son immense talent cet été. Car pour envoyer des crossovers et des layups ligne de fond comme ceux de la vidéo ci-dessous, il faut tout de même être servi, niveau skills. Allez, highlights !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top