Draft NBA

Mo Bamba plus rapide que Russell Westbrook et John Wall lors d’un workout : par ici le freak !

WTF Fantasy League Face

Tout à fait normal pour un grand dadet de 2m16.

Source image : Youtube

Connaissez vous la définition du mot « anomalie » ? On va vous éviter de pénibles recherches sur Google et vous donner la réponse tout de suite, c’est « ce qui sort de la norme » selon le Larousse. Mais dans le vocabulaire de TrashTalk, une anomalie pourrait aussi se résumer à un nom, celui de Mo Bamba.

On va faire un petit récapitulatif du phénomène qui est sur le point de débarquer dans la Grande Ligue en la personne de Mo Bamba. Ce freak qui aurait très bien pu figurer dans la saga Alien sort d’une saison avec les Longhorns du Texas en NCAA durant laquelle il a planté 12,9 pions, aspiré 10,5 rebonds et distribué 3,7 crêpes de moyenne par match. En même temps, c’est sûr que c’est un peu plus facile de bâcher tout le monde lorsque tu mesures 2m16 et que tu possèdes une envergure de 244 centimètres. Non, non, vous ne rêvez, vous avez bien lu, 244 centimètres d’envergure. C’est en tout cas ce qui a été mesuré lors de la Draft Combine, de quoi battre le record de notre Rudy Gobert. La French Rejection avait déjà rendu fou tous les observateurs de la balle orange en emmenant sur le continent américain, ses 236 centimètres d’envergure. On mettra de coté le cas de Manute Bol et ses soit-disant 2m60… Tout ça pour dire que l’on ne voit pas tous les jours des incompréhensions de la nature débarquer sur les parquets NBA. On peut alors comprendre toute la hype qui règne autour du natif d’Harlem lorsque l’on voit la multitude de profils similaires à Mo Bamba au sein de notre Ligue préférée : Dédé Jordan, Clint Capela, Hassan Whiteside et compagnie.

Voilà les noms auxquels on peut comparer l’ami Mo. Bien loin de la mobilité des Joel Embiid, DeMarcus Cousins et Anthony Davis, l’Américain de 20 ans peut tout de même aspirer à une belle carrière et à dominer une fois qu’il aura taffé ses qualités de déplacement ainsi que sa palette offensive. Mais en attendant de le voir rejeter les tentatives téméraires de ce qui oseront s’aventurer dans sa peinture, MB doit convaincre les recruteurs. Et c’est sûrement chose fait du coté de Chicago où il a participé à un workout pendant lequel il a dû en impressionner plus d’un. Ces séances d’entraînements sont là pour tester les prospects qui aspirent à intégrer la Ligue. La rapidité latérale, la détente, la puissance, le sprint, tout est examiné au microscope ! Et c’est bien en vitesse que Monsieur Bamba a performé puisque qu’il a tout simplement parcouru un quart de terrain en 3,04 secondes, selon le Chicago Tribune, soit moins que Russell Westbrook (3,08), Dwayne Wade (3,08), James Harden (3,13), John Wall (3,14) ou Victor Oladipo (3,25). Voilà voilà… Un grand dadet capable de transporter sa carcasse à une telle allure, ça relève de la science-fiction. C’était juste pour vous donner une idée du monstre qui va bientôt arriver sur le League Pass.

Que le monde entier se prépare à accueillir un mec qui aurait pu faire partie de la team des aliens dans le plus beau film de tous les temps, Space Jam. Il ne faudra pas parler chinois quand un meneur va monter au lay-up et que Mo Bamba, encore dans le rond central, va lui enlever la gonfle des mains.

Source texte : Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top