Draft NBA

Profil Draft 2018 : DeAndre Ayton, un nouveau monstre dans les raquettes NBA ?

DeAndre Ayton
Source : Youtube / JustBombsProductions

Il est annoncé en pole position de cette cuvée dans quasiment toutes les mock Draft car les Suns ne pourraient soit-disant pas faire l’impasse sur un tel phénomène. Il est vrai que le bonhomme a quelques arguments mais attention, tout n’est pas rose, jamais. Allez, on passe en revue DeAndre Ayton, le potentiel probable futur numéro 1.

#Âge : 19 ans. Aura 20 ans en juillet.

#Position : pivot. Un centre, un poste 5, the man in the middle, etc…

#Equipe : Arizona Wildcats. Et c’est quoi la grosse ville à côté ?

#Taille : 215 centimètres. Très grand.

#Poids : 115 kilos. Très costaud.

#Envergure : 225 centimètres. Très long.

#Statistiques 2017-18 : 20,1 points (61% au tir, 34% de loin), 11,6 rebonds, 1,6 passes décisives, 1,9 contres de moyenne en 33,5 minutes de temps de jeu par match.

#Comparaison : David Robinson x Shawn Kemp

#Prévision TrashTalk : entre 1 et 1.

Qualités principales

  • Physique de monstre
  • Qualités athlétiques 
  • Energie, mentalité
  • Panoplie offensive

2m15 pour au moins 115 kilos de muscles déjà très acérés pour un jeune homme d’à peine 20 ans. DeAndre Ayton est un bestiau qui ne craindra pas de se frotter aux intérieurs de la Grande Ligue dès le premier jour. Ajoutez à cela une envergure trèèèèèès sérieuse et vous avez un bonhomme qui est clairement NBA Ready. De plus, ce corps de monstre est muni de qualités athlétiques hors du commun : une vraie bonne détente, une mobilité exceptionnelle pour sa taille et une belle faculté à encaisser voire à chercher les contacts sous les cercles. Un ours avec les aptitudes d’un cheval. Ensuite, il ne faut pas compter sur l’ami DeAndre pour jouer en dilettante ou pour manquer d’ambition. Il court beaucoup sur un parquet, il adore galoper en transition, il aime gober du rebond en quantité, scorer, dunker à foison. Ayton va débarquer en NBA pour gagner. Cette mentalité et cette énergie seront des aspects très importants de son développement, notamment lorsqu’il sera question de travailler sur certains de ses points faibles. Enfin, s’il doit encore bosser sur son toucher au poste par exemple, Ayton est déjà un client sérieux dans le périmètre où son tir lui permet d’être une vraie menace. On peut tout à l’imaginer planter régulièrement à trois-points chez les pros. On peut tout à l’imaginer devenir très compliqué à défendre au poste étant donné son arsenal physique et athlétique. Bref, la panoplie existe et ne demande qu’à être polie.

Défauts majeurs

  • Concentration défensive
  • Défense sur pick and roll
  • Toucher à bosser
  • Sélection de tirs

C’est évidemment le plus gros bémol du jeu de DeAndre Ayton : ce manque de concentration en défense, voire parfois ce manque de compréhension défensive. Il est trop souvent en retard sur les rotations, les aides et les contestations de shoots dans le périmètre. Pour un joueur avec de telles qualités athlétiques, il ne contre clairement pas assez, il n’intercepte que très peu et se fait trop régulièrement abuser par des moves très simples ou parce qu’il laisse filer un gars dans son dos. Du coup, sur pick-and-roll (environ 50% des attaques en NBA), il risque de devenir une cible en cas de switch ou tout simplement parce qu’il n’est pas bien placé. Vu sa mobilité et sa taille, ce serait tout de même un comble ! Offensivement, il doit travailler sur son toucher car là où il pouvait passer uniquement sur son physique en NCAA, il devra utiliser plus de technique en NBA face à des beaux bébés qui ne se laisseront pas marcher dessus, même par un monstre. Au niveau de son tir, c’est surtout la sélection qui devra être améliorée pour éviter d’être un peu court en se retrouvant sous pression de la part de la défense. Son entente avec les créateurs de son équipe sera déterminante sur ce point…

Conclusion

DeAndre Ayton est attendu chez les Suns en premier choix de Draft. Un autre choix de la part de Phoenix serait surprenant étant donné les qualités intrinsèques du garçon. Des qualités qui font de lui un pivot qui peut jouer titulaire tout de suite et poser quelque chose comme 18 points et 11 rebonds dès sa première saison. Ensuite, il s’agira de la faire progresser mais le potentiel est bel et bien là ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top