Mix

Zach LaVine engrange de la confiance à Seattle : 56 points en mode pépère contre Jamal Crawford

Revenu en cours de saison dernière après sa rupture des ligaments croisés, Zach LaVine semblait encore tâtonner lors des premiers mois. Ses dernières sorties n’ont pas franchement rassuré les observateurs, que ce soit sur son physique ou sur son niveau de jeu. Mais l’été semble lui avoir fait du bien, les sensations sont de retour et ce ne sont pas les participants de The Crawsover qui diront le contraire.

Organisé par Jamal Crawford à Seattle depuis de nombreuses années, The Crawsover est un événement qui permet d’habitude à Jamal de martyriser les joueurs adverses. Accompagné ou parfois opposé à quelques collègues de la Ligue ayant besoin de rassurer et de se rassurer sur des joueurs d’un niveau inférieur, c’est Zach Lavine qui affrontait cette fois le maître des lieux. Ça donne une mixtape bien sale, où s’enchaînent les cross et les tirs du parking. L’adresse est là, le handle aussi, Zach va bien merci pour lui. L’occasion aussi de rappeler qu’il n’est pas vainqueur du Slam Dunk Contest pour rien, et que malgré sa blessure il a conservé ses qualités athlétiques. Un windmill à deux mains, un tomahawk jam, sans forcer, le marsupilami des Bulls a l’air totalement remis. Si c’est Jamal qui remporte le match avec 38 pions et 18 assists sur la feuille de stats tandis que Zach s’est concentré sur le scoring avec 56 points, l’intérêt était plutôt de rassurer les Bulls, les fans et les observateurs en général. Le travail effectué pendant l’été, le retour de l’adresse et de la confiance sont des paramètres essentiels pour justifier son nouveau contrat et sa place dans l’équipe. Surtout dans une équipe de Chicago en pleine reconstruction qui se cherche encore un leader. Ce genre de match, plus proche de l’exhibition, ne doit cependant pas être pris trop au sérieux, l’opposition et le niveau global étant très loin de ceux auxquels évoluent d’habitude les deux compères. Il s’agit maintenant pour Zach LaVine de confirmer les promesses entrevues et d’aller cette fois martyriser les défenses de la Grande Ligue.

Pour cela, rendez-vous le 18 octobre à Philadelphie pour le premier match de saison régulière qui sera suivi par 81 autres auxquels le double vainqueur du SDC tentera de participer cette fois-ci.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top