Cavaliers

Jordan Clarkson claque 29 points pour finir ses Asian Games : cinq fois plus que son total de points en Finales NBA

Jordan Clarkson

Tous les moyens sont bons pour rester en forme l’été.

Source image : YouTube

Jakarta et Palembang accueillaient ces dix derniers jours les Asian Games 2018, sorte de mini-Jeux Olympiques à la sauce asiatique. On s’intéresse évidemment à la compétition de basket qui a pris fin hier, n’en déplaise aux amateurs de pogs et de chamboule-tout.

On avait suivi il y a peu les péripéties de Jordan Clarkson, qui s’était dans un premier temps vu refuser l’accès à cette compétition, cette dernière ne faisant pas partie du listing de tournois auxquels la NBA avait la possibilité de libérer ses joueurs. Après moults caprices, le back-up préféré de ton back-up préféré avait finalement pu rallier l’Indonésie afin de défendre les couleurs de son pays de cœur : les Philippines. Il valait mieux d’ailleurs, car l’intégralité ou presque de la population philippine était suspendue après le brawl du siècle quelques semaines auparavant face à l’Australie de Tenshinan Maker. A l’arrivée ? Un tournoi plutôt réussi pour l’homme qui ne méritait pas son prénom, et une cinquième place obtenue hier par son pays grâce à une ultime victoire 109-55 face à la Syrie et 29 points inscrits (à 12/16 au tir) pour terminer le tournoi. Jordan et ses sauces avaient auparavant échoué en quarts de finale face à la Corée du Sud (82-91) avant de s’offrir une victoire facile face au Japon pour pouvoir disputer la cinquième place aux Syriens. Les Philippins continuent en tout cas de progresser, eux qui n’avaient pu qu’atteindre la septième place lors des derniers Asian Games en 2014, leur meilleur résultat remontant à 2002 avec une belle quatrième place digne d’un Français sur le Tour de France.

Le tournoi sera finalement remporté par la Chine, vainqueur en Finale de l’Iran et ayant pu compter sur un duo all-time puisque le NBAer Zhou Qi a pu compter en finale sur le futur Hall Of Famer Abudushalamu Abudurexiti, celui-là même qui avait causé un AVC à plusieurs imprimeurs lors de la dernière Summer League qu’il avait disputé avec les Warriors. Pour la médaille de bronze c’est Taiwan qui rafle la mise face aux sud-coréens, mais ici pas de NBAer à se mettre sous la dent.

Jordan Clarkson aura au moins l’avantage de s’être chauffé sur une vraie compétition, peu importe son niveau. C’est toujours mieux que de se filmer en train d’envoyer des tirs du parking et de le publier sur son Insta, c’est toujours mieux que de se dorer la pilule sur un bateau aux Antilles, et c’est toujours mieux que de se pointer à Paris pour prendre des photos avec Mary Patrux sans prendre la peine de passer partager une raclette à la maison.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top